paysages sonores - performance-installation

Je suis à mon établi (à ma cuisine)

j'ai ouvert le couvercle des sons communs

je prends ce qu'il faut, pas plus, pas moins

çà grouille, çà frétille sur les tables

c'est mixé devant vous, c'est du son frais.


Une performance-installation sur 3 tables pleines d'instruments amplifiés et de machines de petites dimensions (faits à la maison).


Des choses sont laissées au hasard:

les machines génèrent des formes d'hésitation sur les instruments que j'organise aussitôt par le mixage; les masses sonores évoluent sans cesse par les manipulations que j'effectue;

le public circule, tourne autour des tables où le son est fait en direct.


An installation and a no starting ending concert,

the public is free to come in and out, ask me questions, come near the tables;

3 tables full of amplified homemade instruments and little mechanics which are playing over them, randomly part of the time.

The machines make random movements and accidents, that I already organise by mixing them as improvised soundscapes.

Studio Césaré - centre de création musicale, Betheny, 2012

"Masses" de Frédéric Le Junter from Césaré on Vimeo.

Ces pièces ont fait l'objet d'une Commande d'Etat au GMEA d'Albi en 2010,

enregistré par Benjamin Maumus.

:

MAsses 1

MAsses 2

MAsses 3


photo Gérard Savin

Photo Gérard Savin

à propos de sons:

Vers l'âge de 5 ans, j'ai été impressionné par les sons du port de Dunkerque et par la matière visuelle de ces immenses installations. Au même moment, je me suis mis à contruire des objets en volume, en partant de cartons et d'objets trouvés.

Mon premier poste de radio, en 1967, me fait découvrir les groupes anglais de guitares saturées, c'est là que j'accroche avec le son.

A 28 ans, en 1984, j'ai recommencé le bricolage, et j'ai réuni différents champs qui m'occupaient dans une première machine: la lutherie, la musique, la mécanique, les objets trouvés.

J'aime fabriquer des outils et des instruments sommaires qui ne me permettent pas une virtuosité mais plutôt de l'instabilité, des surprises, avec lesquels je pratique l'improvisation.

En 1991, j'ai commencé à écrire des chansons comme je pratiquais les assemblages d'objets, cette fois ci à partir de mots trouvés, des suites de phrases de trois mots.


At 5 years old, I was impressed by the harbour sounds from Dunkerque, also by visual aspects from these huge installations? At the same time, I started to build toys in volume, starting with papers et found objects. My first radio in 67, makes me discover the overdrived   guitars from the english rock groups, that's was the starting point I heard music.

At 28 years old, I started again with making things, and I join different fields I was focused on like music instruments, mechanics, actions, found objects, in a first mechanical sound machine.

I like making tools, simples instruments, sound prothesis I cannot play as a master with but rather with a kind of instability, surprises, with I need in fact to improvise.


Un cd « Bateau feu » regroupant une série de pièces instrumentales enregistrées au GMEA, Albi et au CCAM, Vandoeuvre devrait sortir au printemps 2017

quelques repères:


festival Excentrique    Tours

festival Derrière le Hublot    Capdenac

Frac-Le Plateau   Paris

Emergences La Villette Numérique   Paris

Nieuwpoorttheater    Gand B

CCAM     Vandoeuvre les Nancy

Halles de Schaerbeek   Bruxelles

festival Densités    Fresnes en Woevre

festival de la Bâtie    Genève

Musée du château    Annecy

Forum des Sciences     Villeneuve d’Asq

Mains d’Oeuvres    St Ouen

Laac - musée art contemporain  Dunkerque

Stadt Gallery     Saarbrücken   D

Université Théâtre Saulcy     Metz

In Concert Zico House    Beyrouth

Uncool festival      Poschiavo CH

Césaré      Reims

Super Vlieg     Bruxelles