home Frédéric Le Junter

avec le vent

Le vent comme moteur, comme source de complexité.


Le vent comme moteur, comme source de complexité.

Les masses d'air ne sont pas uniformes, la masse sonore produite par l'installation est mobile, avec beaucoup de variations dans l'espace.

L'installation comprend 25 mâts qui comportent une sangle chacun. J'ai utilisé le flappement des sangles pour percuter des instruments. Les sangles démarrent avec un vent de 8 km/h et peuvent jouer jusque 50 km/k environ.

Il y a également une série d'orgues éoliens et de voiles carrées reliées à des archets.


La surface de l'installation est d'environ 40 X 20 mètres

Le montage dure une journée, il faut 2 à 3 personnes pour la faire fonctionner.



installation créée pour Mons 2015, capitale européenne de la Culture

Sur la vidéo le vent est de 15-18 km/h.


2 extraits:

Un reportage  TéléMB.be